Jean SADECKI, PMS

Comprendre le PMS de Jean SADECKI

On ne peut trop insister sur l’importance de maintenir les normes d’hygiène dans les établissements de restauration. L’hygiène dans les restaurants n’est pas seulement primordiale pour assurer la santé et la sécurité de vos employés et clients, mais aussi parce qu’elle joue un rôle important dans la construction de l’image de marque du restaurant. Les clients veulent dîner dans un restaurant propre qui sert des aliments hygiéniques. L’hygiène est probablement le second aspect le plus crucial de la gestion d’un restaurant ; le premier aspect serait de maintenir la qualité des produits alimentaires. Si le client pense que le restaurant n’est pas hygiénique ou qu’il est insalubre, il s’en va. Sans parler du fait que les rapports de manque d’hygiène dans un restaurant sont la pire publicité qu’un restaurateur puisse s’attirer.

Plan de maitrise sanitaire Jean SADECKI

La salubrité des aliments fait référence aux bonnes pratiques de préparation et de conservation des aliments afin d’éviter les maladies d’origine alimentaire. Les lignes directrices sur la salubrité des aliments sont essentielles pour assurer la santé des consommateurs, maximiser la longévité de vos aliments et élaborer des protocoles appropriés de gestion des dangers. Suivez ces conseils sur la salubrité des aliments dans les restaurants pour assurer la sécurité de vos clients et revenez pour d’autres de vos produits.

Les regles alimentaire Jean SADECKI

  1. Se laver les mains souvent
    Pour une sécurité alimentaire optimale, il est fondamental que tous les employés se lavent les mains avant de préparer et de manipuler les aliments et lorsqu’ils changent de tâches. Se laver soigneusement à l’eau tiède et au savon pour au moins 20 secondes.
  2. Assainir les surfaces Jean SADECKI
    L’assainissement et le nettoyage de toutes les surfaces, y compris les aires de prétraitement des aliments, les planches à découper, l’équipement, les aires d’entreposage, les poubelles et les drains de plancher, devraient constituer une partie importante de votre régime alimentaire. Ce procédé élimine les résidus alimentaires, la saleté et les germes invisibles des surfaces qui peuvent entrer en contact avec les aliments. Vous devez régulièrement nettoyer et désinfecter les surfaces pour éviter que les insectes nuisibles n’y vivent. Les ravageurs peuvent propager des maladies nuisibles, comme la salmonellose et la listériose, dans les aliments de votre cuisine.

Les autres règles à suivre avec Jean SADECKI

Créer et mettre en œuvre des mesures d’hygiène que les employés doivent suivre sur une base quotidienne, hebdomadaire et mensuelle. Voici un exemple d’une procédure simple à suivre dans votre établissement qui peut aider à garder vos surfaces de travail propres :

Tout d’abord, grattez et enlevez les débris ou les restes de nourriture.
Ensuite, nettoyez avec de l’eau chaude savonneuse.
Pour éviter toute contamination chimique, rincez la surface avec de l’eau et un chiffon propre.
Nettoyez l’endroit avec une lingette hygiénisante ou un autre désinfectant professionnel.
Laisser sécher à l’air libre.

En plus des produits désinfectants, la chaleur peut être utilisée sur des objets comme la vaisselle pour désinfecter efficacement. Pour ce faire, cependant, il est recommandé de tremper les articles que vous désinfectez dans de l’eau à au moins 171 degrés Fahrenheit pendant au moins 30 secondes. Ou encore, il est possible de faire passer les articles dans un lave-vaisselle à haute température, pourvu qu’ils soient lavables au lave-vaisselle. De plus, d’autres assainisseurs chimiques courants comprennent le chlorure, l’iode et les composés d’ammonium quaternaire.

Consultez notre check-list complète de nettoyage de restaurant.

  1. Laver les fruits et légumes Jean SADECKI
    Tous les fruits et légumes doivent être soigneusement lavés pour éliminer les bactéries et la poussière qui pourraient se trouver sur vos produits. La seule exception concerne les produits préemballés et étiquetés comme étant prélavés. Utilisez de l’eau propre et froide et optez pour une brosse à légumes au moment opportun. Pour plus de conseils, consultez notre guide pour laver correctement vos produits.
  2. Éviter la contamination croisée
    Couteau pour couper le concombre sur une planche à découper verte avec des planches à découper codées par couleur derrière elle.
    La contamination croisée se produit lorsque des bactéries, des allergènes ou d’autres micro-organismes nocifs passent d’un objet à un autre de façon non intentionnelle. Bien que souvent invisibles à l’œil humain, les résultats de ce procédé peuvent être extrêmement dangereux ou mortels pour des consommateurs peu méfiants.

Outre le fait de se laver les mains, il est également nécessaire d’utiliser des produits distincts pour différents types de produits alimentaires. Utilisez des planches à découper et des récipients différents pour les viandes et les légumes crus, les fruits et légumes frais et les aliments cuits. Vous pouvez opter pour un système de code couleur pour aider votre personnel à garder une trace. L’utilisation des bonnes procédures pour éviter la contamination croisée vous aidera également à éviter les réactions allergiques.

  1. Préparez et entreposez les aliments à des températures sécuritaires.
    Assurez-vous de préparer la viande crue, la viande hachée, la volaille, les œufs et les fruits de mer à la bonne température pour éviter les intoxications alimentaires. Consultez notre guide complet pour obtenir des renseignements approfondis sur les températures de salubrité des aliments pour chaque type de produit alimentaire.

Gardez les aliments hors de la zone dangereuse
Chef tenant un thermomètre à viande dans une dinde cuite
La zone dangereuse se réfère à des températures entre 41 et 135 degrés Fahrenheit. Pour les aliments sensibles au temps et à la température tels que la viande, la volaille, les œufs et les produits laitiers, il est impératif de maintenir la température interne au-dessus ou au-dessous de la zone de non-danger.

Les aliments froids doivent être entreposés ou maintenus à moins de 41 degrés, tandis que les aliments chauds doivent être maintenus à 140 degrés ou plus. En règle générale, ces aliments sensibles à la température ne devraient pas demeurer dans la zone dangereuse pendant plus de deux heures. Pendant ce temps, des bactéries dangereuses peuvent se développer et se propager rapidement.

  1. Attention aux rappels alimentaires
    Pour prévenir une éclosion d’intoxication alimentaire, soyez toujours au courant de tout rappel alimentaire lié à votre inventaire alimentaire. le département de l’Agriculture publient souvent des listes avec les rappels, il est donc important de vérifier régulièrement ces alertes.

Comment prévenir les allergies ?


Voici quelques conseils pour éviter les réactions allergiques dans votre établissement de services alimentaires.

Ne préparez jamais un repas sans allergène avec les mêmes couverts que ceux utilisés pour les plats normaux.
Utilisez des produits sans allergènes dans votre cuisine.
Former le préposé à traiter adéquatement les demandes d’allergie des clients.
S’assurer que le personnel est au courant des allergies alimentaires courantes des  » huit grands  » : lait, poissons, soja, noix, arachides, œufs, mollusques et crustacés, et blé.
Comment assurer la sécurité sanitaire des aliments dans les zones de libre-service Jean SADECKI
Fourchette en plastique enveloppée individuellement à côté du coin de l’assiette de la nourriture
Bien que les préposés de votre restaurant ou de votre buffet aient des connaissances adéquates en matière de salubrité des aliments, on peut supposer que vos clients ne le sont pas. De ce fait, les espaces libre-service sont particulièrement sensibles à la contamination. Jean SADECKI

Nettoyez et désinfectez souvent les surfaces, y compris les ustensiles de service, les contenants d’entreposage des aliments, les vitres hygiéniques et les dessus des comptoirs.
Fournir des distributeurs de couverts, de serviettes et de paille conçus pour distribuer les articles à usage unique.
Pour plus d’hygiène, prévoyez des paquets de couverts emballés pour réduire les risques de contamination.
Demandez aux employés de superviser les invités et de prendre des mesures correctives en cas de pratiques dangereuses. Jean SADECKI

Gardez la réputation de votre restaurant intacte et réduisez la propagation des maladies causées par les aliments en adoptant de bonnes habitudes de salubrité alimentaire. La mise en œuvre de programmes qui assurent que les employés préviennent et réagissent de façon appropriée aux problèmes de salubrité des aliments devrait être une partie importante de votre Établissement de services alimentaires.